Accueil

Le gilet mauve
par Linbleu


Affalé sur le dos de la chaise, Vouté, Ses épaules pointues, Ses poches éventrées, Son mouvement interrompu Par le silence de la pièce. La cuisine est éteinte, Les senteurs de coriandre et d'ail Se mélangent aux doux parfums De l'ambre sauvage Et de l'amande séchée. Le jasmin parcoure l'ombre De la maison vieillie, le buis n'est pas, Le gilet est paisible, Rangé, trahi, Si singulièrement présent, Le temps va, Et, derrière la paille de la chaise, le gilet aux couleurs de l'été s'effiloche dans les brumes amères Des fêtes passées.



Poème posté le 01/01/10


 Poète
Linbleu



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.