Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / Reliques
Poésie libre / Reliques
Poésie libre / Reliques

Reliques
par Nostahrj


Longtemps je me suis demandé D'où t'étais venu ce sursaut À l'instant où l'on est entré À l'étage dans mon bureau Je me rappelle je fermais À clef la porte en un soupir Il faisait nuit et tu n'étais Pas rassurée par mon sourire Oh, tu n'étais pas la première À sembler timide en ce lieu Moi qui pensais que ces manières Permettaient de masquer au mieux Une attirance inavouable À l'encontre de mes quartiers De ma personne bien aimable Et de mon langage châtié Mais je saisis bien maintenant N'étant pas gourdiflot, voyons J'interprétais tes sentiments Maladroitement. Reprenons: Je sortais de mon vaisselier Deux jolis verres de cristal Dans un réflexe familier Tu as considéré la salle Tu es devenue aussi pâle (Déjà) que la neige je crois Ton souffle est parti en rafales Après un silence d'effroi L’affolement dans ton regard Allant sur mon mur, erratique Trahissait bien ton cauchemar Cristallisé par mes reliques Mes reliques! étranges? nombreuses! N'étaient pas vraiment à ton goût "Je vous offre une eau chaleureuse..." Tu t'es évanouie tout à coup Assis là je touche ta main Et elle est froide dans la mienne Je longe le mur: en chemin Quelques larmes de joie me viennent Voilà je fais huit pas à gauche Et tombe en face de tes yeux Figé, j'admire mon ébauche Mon mur s'élève vers les cieux

Celui qui sait, celui qui ne sait pas.

Poème posté le 04/03/15



.