Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / The Hearth's Ghost Never Die
Poésie libre / The Hearth's Ghost Never Die
Poésie libre / The Hearth's Ghost Never Die

The Hearth's Ghost Never Die
par Eric.S


- et si nous allions dessiner des vagues de frissons sur des murs où elles traîneront ? - sérieux ? - j'ai tout préparé, me manque plus que nos corps comme pinceau - tu me fais sourire, c'est gentil, mais je n'ai pas le temps, je dois finir de noter toutes ces copies... - ha...quel est le sujet ? - la violence, - la violence est l'apanage des incultes du coeur - ha ha pourtant t'aimes bien lorsque nos caresses se font déborder par des effusions empressées - à ce point là ? ( sourires ) - je disais, donc, le sujet de thèse est : la violence, nouvelle communication d'une ère d'individualités, où aveuglement du Monde sur son universalité depuis la nuit du temps ? - un peu fermée comme question ? - tu trouves ? - elle est, aussi, souvent une catharsis de gens qui ne savent pas mettre de mots sur leurs névroses, mais comme faut que ça sorte aussi vite que le temps qui fuit, l'intériorisation de paroles muettes fait exploser la rumeur de sa petite voix, qu'en grossissait du coup gonflée par des mauvais coups, et qui courait dans les veines de la colère, sans trouver de sortie, alors ça sort par tous les pores des émotions, jusqu'à ce que sa bouche devienne un cocktail molotov que l'on jette à la gueule du premier venu - tu penses que la violence n'est dû qu'à une implosion de ses émois qu'avait du mal à contrôler son Je ? - pourquoi pas, là, par exemple, mon Je sent bouillir une violente envie de te prendre depuis qu'il regarde tes yeux de biche désolée d'avoir à noter tes copies - mon povr frustré loll - et bha oui, c'est ça ! la frustration engendre une violence à force d'être contenue dans un con n'y tenant plus de n'être que le contenant ! - mon povr loulou loll, alors, pour toua, la violence est un sentiment qui s'acquiert plus qu'il est inné ? - holà tu me lances sur un sujet oedipien là - c'est à dire ? - jme demande si la puissance du cri colérique d'un nouveau-né conditionnera le taux de violence qu'il déchargera sur les autres en grandissant ? - tu me fais rire mon chouchou loll, tu me confirmes donc que la violence est une chose qui s'acquiert, suivant les déceptions de son égo ? - comment la violence pourrait être inné ? je n'arrive pas à me l'imaginer ? - elle pourrait être un gêne lattent, qui se réveille, soit suite à un choc nombriliste, soit suite à une émotion vive suscitée par un dégoût face à ses convictions ? - pour toi la violence est un chromosome qu'entraînerait tout son adn dans une spirale hystérique ? - et pourquoi pas mon cher ! la violence, fille naturelle de la haine, n'est que la nièce de l'amour, et, amour et haine sont inscrits sur le pendentif qui se balance autour du cou de notre adn ! - j'aimerais bien balancer ton adn autour du cou de mes hanches - rhaa coquin ! - et m'amuser à faire danser tes chromosomes autour de tes désirs, comme un trou noir a fait danser la lumière avant de la recracher pour en faire notre univers ! - quelle violence ! - comme quoi, innée où acquise, la violence peut avoir un pouvoir créatif ha ha - quoi ha ha ?! - ça me fait penser à l'expression il faut savoir se faire violence, en aparté il faut savoir parfois se faire violence pour ne pas laisser sortir ses déceptions en violence - chez un dépressif alors - l'époque n'est elle pas dépressive ? - houla ! - houla hop ( sourires ) c'est marrant de dire il faut se battre contre soi pour ne pas être violent avec les autres ? - c'est altruiste mon cher - oueps, mais c'est si facile de s'en prendre aux autre au lieu de s'en prendre à soi, je rectifie, alors, ma première phrase, la violence est l'apanage des faibles d'esprit - c'est ce que tu dirais à, malgré qu'il aurait un qi de cent cinquante, à un gars dont on viendrait d'assassiner son gosse, et qui, pris d'un besoin sourd de vengeance, en deviendrait violent ? - comme quoi la violence peut affaiblir le plus grand esprit soit il, nan ? - parce que toi tu pardonnerais peut-être qu'on me tue !!! - je me pardonnerais de te tuer d'amour avec mon poignard de chair rhoo - soit sérieux deux secondes et répond moi avec autre chose que le cerveau de ta bite ! - mince pardon j'ai activé ton gêne de violence là - haha rigolo de mon coeur va - sérieusement, la douleur d'une perte d'un proche s'atténuerait elle avec l'oeil pour oeil dent pour dent ? la miséricorde ne permettrait elle pas de pouvoir faire son deuil en paix, sachant qu'être en guerre en soi peut laisser son coeur à tout jamais dans un charnier de biles ? - tu ne me vengerais pas alors quoi !!! - mais heu ! tu me demandes ça comme ça alors que je te sens tellement en vie dans les ricochets de mes envies, comment veux tu que je te réponde là ! j'ai pas envie de t'imaginer morte moua hey ho ! - mouais, un peu court jeune homme, allez, jretourne à mes copies moi. - tu voudrais que je te venge ? - un peu mon gars ! - tu penses que si je ne te vengeais pas, cela voudrait dire que je ne t'aime pas ? - mais nan, loin de là, juste que t'en avais rien à foutre de moi ! - perdre un être cher compte toujours pour, au minimum, deux morts - c'est joli, mon chéri...mais je pensais que la réaction d'une vengeance était normale pour celui dont on a enlevé le sourire... - tuer quelqu'un ne le lui rendra pas... - on doit avoir deux convictions opposées sur ce sujet, alors... - tu veux un ptit café ma chérie ? - ouais change de sujet ! - rhooo, bon alors je te propose qu'on fasse l'amour avant que quelqu'un te tue profitons de nos dernières heures ! - ça ne me fait pas rire :( - ça me fait penser, on dit toujours que dans un couple, il faut un peu d'engueulades pour exorciser la routine d'une vie à deux, comme quoi la violence est parfois la flamme qu'entoure le phoenix de la vie - mouais, m'en fous - ok ok je te laisse continuer à noter tes copies alors ! - ouais c'est ça ! laisse moi digérer ton manque de considération émotionnelle pour moi après ma mort ! - tu dis n'importe quoi là ! il parti en claquant la porte, comme un point viendrait clore une phrase, puis alla à la cuisine lui préparer un ptit café, tout en se disant qu'elle était assez énervé pour en plus se bourrer de caféine, marrant ça, prendre un café bourré d'excitants pour se détendre, bien sur que j'aurais envie de me venger ! mais je serais tellement rempli de chagrin, que je me demande si j'en aurais la force...se dit il...en lui préparant un plateau goûter...histoire qu'avec son café, elle retrouve un peu de douceurs...elle était tellement habituée à ce qu'il la gâte aux petits soins...surtout après une discussion qui finissait avec deux points de vue dichotomiques...elle...qui ne voyait la notion d'un couple que telle une osmose d'idées...et...ne supportait pas son indéniable besoin de contradiction...et...puis... la sonnette de la porte le sorti de ses pensées, comme si la personne sur le palier avait directement frappé à la porte de son esprit, il regarde par le judas, c'est le frère de sa femme, il ouvre d'une main, avec l'autre, il porte le plateau-repas pour sa belle, un café tout fumant avec un morceau de gâteau à coté, son beauf sait très bien qu'il ne boit pas de café, c'est ce que compris en premier la larme qui s'écoula sur sa joue...mais...lui...son plateau...maintenant entre les mains...comme si c'était son coeur...mis un peu de temps avant de comprendre pourquoi ce grand con pleurait devant chez lui...tout remonta à la surface au même moment que tomba de ses mais le plateau le café le gâteau et...son coeur...il courut dans les escaliers se cogna aux murs d'où planaient encore des vagues de frissons ouvrit la porte de leur chambre et...et...et... ta femme est déjà morte depuis trois mois ! criait l'écho de son chagrin qu'en rebondit sans fin dans cette mare de violence au centre de l'échine de sa douleur, tout remontait pendant qu'il redescendait dans ces affres où le Monde s'était écroulé il aurait tant aimé la venger, mais quoi faire contre un assassin violent qui n'existe pas...putain de cancer foudroyant...



Poème posté le 05/05/15


 Poète
Eric.S



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.