Accueil
              
         

Autoportrait
par Lasource


Il se sentait un «vieux». Il avait tout vécu. A douze ans, disait-on, sa mort était prochaine. A dix-neuf ans l'amour le serrait dans ses chaînes pour la première fois - ensuite, il fut cocu ! Puis : la «révolution». Des gamins convaincus qu'ils allaient restaurer une société saine. Leur espérance, de nos jours, semble bien vaine ! «L'ordre du monde», en fait, resterait invaincu... Alors il s'est enfui aux pays exotiques, Là où être «étranger» a comme un goût mystique. Il en est revenu plutôt désabusé. Une chose pourtant, malgré tout, le console Par-delà l'amertume et ses jours méprisés : Le rire d'un enfant, dans la cour de l'école.



Poème posté le 03/02/10


 Poète
Lasource



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.