Accueil
              
         

Anniversaire
par Djamel


Février mois de ma naissance sur ce monde Bébé adorable d'une poussée maternelle Du noir aux larges couleurs de ces bandes Un cri s'échappe de moi-même sans querelle C'est le premier jour Je ne vois que du blanc Sur le ventre de ma mère chaud Ma première tétée Mon père joyeux de ce garçon beau M'embrasse et lèvent ses mains au bon dieu Offre des roses pleines de parfum au plus haut Au plus haut pour maman sur ce lieu C’est le deuxieme jour Je ne vois que du blanc Sur ses bras chauds Son sein contre ma petite bouche rose Les jours passent et laissent pousser un homme Qui rend le revers de la médaille à ces deux Ma mère et mon père comme un dogme Ne laisse jamais cet homme heureux. C’est la fin de nos jours Je ne vois que du blanc Sur ce banc froid Il ne reste plus que l'amour.



Poème posté le 10/02/10


 Poète
Djamel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.