Accueil
Poésie libre / Libertinage depuis le 17° siècle
Poésie libre / Libertinage depuis le 17° siècle
Poésie libre / Libertinage depuis le 17° siècle

Libertinage depuis le 17° siècle
par Discret


La plupart des gens s'imaginent, Que, être libertin c'est..., ou..., De la merde être libertin tout comme ballerine, Une parenthèse dans la vie, c'est, L'extase et l'adrénaline pures, Sans barrières ni préjugés impurs, Et contrairement à 90% des pseudo-libertins, Qui ne sont qu'abrutis d'échangistes, Entre machos et soumises putain, Ce qui peut les sauver cela reste le mélangisme, Le libertinage c'est plonger dans le sexe de groupe bisexuel!, Ce n'est pas une façon d'être, Mais une capacité de laisser aller tel, Un Baudelaire heureux d'être, Non la sommité connardesque anti-spirituelle, Pervers et sadique à n'en plus finir, Con fini malhonnête profiteur, Pour, pauvre homme, 10mn...jouir, Juste une giclée et il vole son heure, Dans le célibat, il excelle, Il sort un peu et bat des ailes, Mais le plus malheureux, sa proie, La femme qui se laisse aller à ça, En pensant goûter à la vie, Dans le sens de profiter de la vie, En s'imaginant goûter ce profit, Elle vit goûte s'y rabaisse aussi, Dommage mais ça en fait partie oui, Elle s'abaisse à l'ineptie. Et l'on voit le qui vivra verra, Pour se sentir social et se l'accaparer, Son foutre il lui foutra, Bien comme le faux, le petit bébé, Ira comme papa, amadouer une copine, Pour avec elle en club mettre à une autre sa pine.



Poème posté le 02/06/15


 Poète
Discret



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.