Accueil FORUM Inscription/connexion
Thème du mois / Tous les thèmes / VAMPIRE / Cette nuit, Albert opère

Thème du mois / Tous les thèmes / VAMPIRE / Cette nuit, Albert opère

Thème du mois / Tous les thèmes / VAMPIRE / Cette nuit, Albert opère

Cette nuit, Albert opère
par Louis


Inondé par les milliers de lux De la lampe scialytique* Le drap stérile cache le corps -- Le visage aussi. L’âme, elle, faible flamme livide Se dissimule. Parmi cette neige hygiénique La lice du champ d’action surgit. Latex aux mains Le scalpel chirurgical D’Albert cisèle. En jardinier attentionné, il extrait Un écheveau de filaments Gélatineux. Ambiance ouatée Au tempo du monitoring. La pathologie rouge Suinte sans cesse Source chaude intarissable Entourée de tubes violacés. Toutes ces radicelles, ces membranes Lui sont familières. Tel Vitruve** Albert discerne. Suturé, le sujet est transporté Dans une salle de dormeurs Couverts de gaze et de tuyaux Qui respirent par delà la morphine. Au dessus des lits Le calme des lumières bleues -- Albert s’avance dans la salle L’œil affûté.

*éclairage sans ombre de salle d’opération<br />
** architecte romain<br />
<br />
PS: pensées pour Sylvia Plath


Poème posté le 01/03/10


 Poète
Louis



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.