Accueil
              
         

Envol
par Dago


Tout enfant je rêvais que j'étais hirondelle et que je m’envolais tout droit vers le ciel bleu chassant le moucheron ou bien la sauterelle libre comme l’azur et vif comme le feu. Mais toujours cependant la pesanteur du monde me retenait captif malgré tous mes efforts, mon aile fatiguée retombait, moribonde, je retombais au sol en maudissant le sort. Bien des années plus tard, vers des terres nouvelles des oiseaux de métal m’ont souvent emporté. De là haut j’ai bien vu que la Terre était belle et pleine d’imprévu dans sa diversité. Et maintenant je sais qu’aucune paire d’ailes aucun engin volant dans sa brutalité, aucun aérostat a la forte nacelle plus haut que mon désir ne saurait s'envoler.



Poème posté le 06/03/10


 Poète
Dago



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.