Accueil

Errance I
par Charlyre


Vois ce pieu dans mon coeur et mon pied dans cette tombe... Je vagabonde La lune miaule aux nuits d'hématomes J'ai connu des cimetières leurs silences de mort quand ma dalle grinçait aux heures pâles des astres J'ai connu le monde ses désirs désastres quand de Rome à New York j'écumais les ruelles solitaire dans l'âme J'ai connu ton visage tes prunelles sorcières chères à mes yeux pleureurs de sang comme ces terres jonchées de cadavres J'ai connu tes baisers Je t'ai donné le mien Sur ta gorge deux stigmates révélés aux premières lueurs Tu étais la carafe J'en étais le poison l'étrange ciguë dans tes veines de marbre qui s'insinue tout en secret Je te conte un violon amoureux d'une harpe...



Poème posté le 20/03/10



.