Accueil
              
         

L'enfance
par Djamel


L'enfance de mes années innocentes Je me souviens des bérets rouges dangereux Dans notre maison fouille l'enceinte Perce les sacs de semoules poudreux Quel spectacle affreux en présence de papa Tous contre le mur les bras hauts Malmené par ces soldats Après ils se tirent en bandeaux Avec leurs fusillent au bout un couteau Dans leurs yeux une méchanceté N'épargnant ni vieux ni bébé dans son landau Quel souvenir de mon enfance passée Des instants De nuit comme de jour un tempo Des rafales et des cris d'innocents Des crimes odieux Les barbares de ces temps de légion Dans nos maisons agressées Des chiens méchant guidés des goumis De notre région Heureusement que l'Algérie est debout maintenant Avec nos fils et nos hommes de demain Vive l'algerie indépendante Et hommage aux chouhadda de cette révolution Une pensée toute simple au passé Glorieux de notre courage 130 ans passés Chassé de notre terre comme une rage.



Poème posté le 21/04/10


 Poète
Djamel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.