Accueil
Poésie libre / La paix intérieure
Poésie libre / La paix intérieure
Poésie libre / La paix intérieure

La paix intérieure
par Lolo


par Lolo


Il n’y a que quiétude Qui s’élève en palissade Mouvement rempli d’infinitude J’admire cette absence de rebuffade Une chute qui se fond dans le silence Un souffle, une pensée pour naître diligent Un imaginaire devenu émergent J’aime cette clarté de l’esprit Fusion du temps et du vent qui n’ont pas de prix Aucun sifflement, tout n’est qu’harmonie Mon esprit évite ces zones de turbulence Il n’est plus enclin aux pulsions et à l’hégémonie Je suis bien avec la coalition De l’équilibre et de mon imagination D’un trait, apparaît un monde de transparence D’un trait, éclate un monde parfait de puissance Ne tombe pas dans le piège de l’insouciance La richesse de mon for intérieur Résiste au pouvoir manipulateur Elle repousse tous ces prédateurs Quand la jérémiade devient gibier de potence, la futile reconnaissance perd de son importance On se purge de votre présence On vous châtie pour votre apparence L’exagération se gave de vanité Sa griffe s’enfonce à vous crever d’obscénité Apprécie ce qui me donne cette virginité Leurs railleries m’atteignent qu’en mirages Entends le silence enfoui dans ce coquillage J’ai grande facilité à esquiver ces enfantillages Mon énergie diffuse dans toutes les directions Je m’élève sans faire défection Une mer de tranquillité berce ma sérénité Viens t’emprisonner dans cette immensité Au fond d’une humanité tranquille, les faiblesses ont oublié leurs béquilles La synthèse du monde intérieur Jaillit dans toute sa splendeur La plénitude caresse mes tempes J’ai le regard fixe et impassible Je connais ton insuffisance Je suis perturbé par ta méconnaissance Je possède ce qui te parait inadmissible Que cherches-tu dans ces temples ? Pauvre aveugle à la tête mutilée Quand plongeras-tu vers ta lumière ? Ta profonde mosaïque apparaît distillée Tu t’agites sans matière première Ce que tu m’offres demeure dérisoire Laisse-moi t’abreuver de sagesse Oublie ces malheureux Qui te mystifient de leurs largesses Quitte cette façade aux aspects ténébreux Car tout cela demeure illusoire

En hommage à certains hommes ont fait le choix d'explorer leur intérieur pour grandir différemment.

Poème posté le 05/12/15



 Poète ,
 Interprète
Lolo



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.