Accueil FORUM Inscription/connexion

La liberté
par Franny


Quand la prison des hommes étend ses implacables griffes Si la liberté c’était ? Murmurer la vie éternelle Palpiter d’amour virtuel Ouvrir la porte de ses ailes Quand sous les coups immondes et cruels du geôlier tu ploies Si la liberté c’était ? Des nuages exhumer l’infâme Des étoiles allumer son âme De son cœur ranimer la flamme Quand sous le poids de la boue croupie tu restes englouti Si la liberté c’était ? Parfumer la fleur qui sourit Eclairer le soleil qui luit Voler une feuille sans bruit Quand enfermé derrière les barreaux de ta propre cage Si la liberté c’était ? Tendre les deux mains à ta sœur Fendre le mur de ton ailleurs Répandre le présent des heures Quand dans les méandres de la vie nous voilà perdus Si la liberté c’était ? L’enfant qui pleure le consoler Son pain espérer partager Devant l’étranger s’incliner Si la liberté c’était ? Un seul mot Le plus beau AIMER



Poème posté le 01/07/01


 Poète
Franny



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.