Accueil
Poésie libre / Instinct de propriété
Poésie libre / Instinct de propriété
Poésie libre / Instinct de propriété

Instinct de propriété
par Colibri


Mon mari, ma femme, mes enfants, Mon boucher, mon boulanger, Mon amour, Mon destin, Mon...Toujours mon.... Avec un tel vocabulaire, Comment ne pas craindre de perdre un peu de nos richesses, puisque te tout nous sommes propriétaires. L'homme avec lequel je vis, n'est pas à moi. Je réside sous son toit, c'est avec lui que je ris. Ensemble nous utilisons l'amour, pour construire et créer, ne pas détruire, ne pas déchirer, Mais faire attention à l'autre toujours, il n'est pas à moi, je ne suis pas à lui personne n'est le bien de personne. Ne changeons pas l'amour, changeons de vocabulaire, Ne changeons pas de partenaire si avec lui nous créons de l'amour. L'amour n'est pas à toi, L'amour n'est pas à moi.



Poème posté le 02/01/16


 Poète
Colibri



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.