Accueil Forum Inscription/connexion

Les pauvres
par Ann

Highslide JS
par Ann


par Ann


Refrain : Ah ! Quand il ne reste que des patates Pour réchauffer les mains et les ventres Autour du plat les tristes figures Comptent sur les doigts Les jours et les heures Jusqu’au prochain mois. Les miséreux font d’inaccessibles projets De ravitaillement qui permettra au clan D’attendre la modeste paye suivante Qui arrivera peut-être dans trente jours Refrain : Abysses Quand il ne reste que des pâtes molles Pour apaiser les ventres et les cœurs, Autour de la table, les commensaux Comptent sur leurs poings Les maux et les pleurs Jusqu’aux prochains heurts. Le réfrigérateur baille d’un grand vide Les placards sonnent creux comme tirades politiques Les réserves ont disparu depuis longtemps Eux somnolent de faim et de lassitude Refrain : Aterre Quand il ne reste que des souvenirs Pour attendrir les cœurs et les têtes Autour des vieux restes, les convives Comptent sur leurs doigts Les mois et les jours Jusqu’à leur cercueil Et vient la précieuse manne tant attendue Vite engloutie par les charges et les dettes Il n’en reste que de pitoyables miettes Pour tenir encore cet interminable mois. Refrain : Amen Quand s’invite la sordide adversité Pour anéantir les corps fatigués Au-devant des opulents, les factieux Comptent dans leurs mains Injures et pavés Qu’ils balanceront Les pauvres sont d’imprévoyants dépensiers Ce n’est point là leur moindre défaut Ils finiront bien, les ingrats Par s’en prendre à ceux qui les grugent.



Poème posté le 24/07/10



 Poète ,
 Illustrateur ,
 Interprète
Ann



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)







.