Accueil
Poésie libre / Une rame
              
Poésie libre / Une rame
         
Poésie libre / Une rame

Une rame
par Zitoun


Blottis l'un contre l'autre, apaisés, joues humides, Amants d'hier et de demains, voguons en paix Sur un frêle esquif, mais il flotte à tout jamais. Derrière lui s'essoufflent les grains blancs, stupides. Bercés par une bise, légère et salvatrice, Jouissons de la beauté, jouissons de nos pardons. Regardons mes monstres se noyer dans l'abysse, C'est ta clémence qui les envoie par le fond. Vois tu dans ces tourments que les alizés portent Corolles menaçantes au dessus de nos sorts, Les embruns de sanglots, que les rissas escortent Riant des échoués, séparés, mis à mort ? bientôt j'aurai bu tout le doux sel de tes larmes, Je donnerai un cap, je hisserai le foc Je serai le mât fier, face à l'assaut des lames, Et ton pont de gaillard, solide comme un roc. Je suis un timonier, un mousse, un capitaine Ou une simple rame, tu la saisis un jour, Pourvu que cette houle ne nous soit pas vaine, Je t'en prie reste à flots, reste à bord, mon amour.



Poème posté le 10/02/16


 Poète
Zitoun



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.