Accueil
Poésie libre / Chair enchanteresse
Poésie libre / Chair enchanteresse
Poésie libre / Chair enchanteresse

Chair enchanteresse
par Ruben


Heureux l’homme que ta main caresse Tes doigts de plume sans cesse Effleurent la peau avec paresse Des ondes de volupté éveillent ma jeunesse Bénies sont ces heures de tendresse Volées au temps qui tant nous oppresse Ces heures qui je le confesse Ont grisé mon cœur d’une folle ivresse.



Poème posté le 05/03/16


 Poète
Ruben



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.