Accueil
Poésie libre / Lamentations de poètes
Poésie libre / Lamentations de poètes
Poésie libre / Lamentations de poètes

Lamentations de poètes
par Colibri


Les longs sanglots des violons de l'automne, déclamés par Verlaine, coulent encore dans nos coeurs. Les poètes d'autrefois étaient trop tendres, pour vivre heureux dans leur époque dure. Les poètes d'aujourd'hui, ne sont pas différents, peuvent-ils être heureux dans notre société impitoyable ? Les poètes de toujours ne sont pas sur terre, Pour être plus heureux que leurs contemporains, le bonheur est-il un dû ? Son coeur bouleversé par les drames humains, Le poète partage la douleur, il porte, supporte. Puis un jour trop plein d'humain, il s'écroule, semblable à une outre qui explose. le poète se débarbouille dans ses larmes, se redresse aussi fragile qu'avant, mais devient philosophe.



Poème posté le 06/03/16


 Poète
Colibri



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.