Accueil
              
         

L'ile
par Gerachau


C’est une tache verte Restée là au beau milieu Du courant de la rivière. Ressemblant à un bateau la découpe recouverte; Deux arbres au milieu Qui ne datent pas d’hier Semblent les mats du bateau, Pendant que la végétation Ressemblerai à un pont Autant que par sa largeur Autant que par sa longueur. Avec un semblant de vie Ou ne règne pas l’ennui ; Chantent, volent les oiseaux, Se cachent les poules d »eau Dans les touffes de verts roseaux ; Les poissons au dessus de l’eau De leurs sauts face aux pécheurs Ne semblent pas avoir peur. C’et un coin de paradis Qui donnerai des envies. Pas une barque aborde La verdure qui déborde. De ce bout de terre résistant A la force du courant Au grand bonheur des occupants sans aucun souci du temps.



Poème posté le 26/08/10


 Poète
Gerachau



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.