Accueil
Poésie libre / Bergère
Poésie libre / Bergère
Poésie libre / Bergère

Bergère
par Ruben


Ô ma bien aimée, bergère de ma nuit, Sur l’oreiller du sommeil d’où s’en vient l’ennui, Ton troupeau, sans cesse grossi par mon compte, Enfle comme une dot que rien ne dompte. Aucun vaste enclos ne peut le contenir, Ma nuit, moutons et brebis viennent envahir. Sur l’horizon infini de douce toison, L’évident désordre de mes draps de coton Trahit ce mal si douloureux qui me ronge : Ma bergère, à te voir que dans mon songe.



Poème posté le 10/03/16


 Poète
Ruben



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.