Accueil Forum Inscription/connexion
Poésie libre / Elle est belle
Poésie libre / Elle est belle
Poésie libre / Elle est belle

Elle est belle
par Rickways


par Rickways


Ce matin, je me réveille J’ouvre les yeux comme par merveille Il y a les oiseaux qui chantent Et la cafetière n’est pas manquante J’prends ma douche, odeur vanille Je sollicite mes papilles Direction porte de sortie La journée est bien partie J’croise son regard au détour d’la gare, Ses yeux mi-clos me laissent hagard La fille des matins où j’travaille Faudrait p’t’être que j’lui dise qu’elle maille… Je l’ai suivi pendant des heures De pas trop près, ça m’faisait peur Mais quel gros con, j’ai pas dix ans Faut que j’lui fasse du rentre dedans. Oh, elle est belle, Intouchable Immortelle Oh, une étoile, Irréelle Inviolable Deuxième jour, bien décidé A tenter de lui parler, J’mets du parfum dans mon caleçon Il parait que ça rend moins con C’est pas gagné, tétanisé J’demande du feu à son voisin Regard baissé sur sa poitrine J’entends sa voix qui m’extermine J’croise son regard au lever des yeux Le temps s’arrête je suis aux cieux Mais le train n’sait pas fait attendre Il ouvre ses portes pour me descendre Dans le wagon, j’prépare mes phrases Je cherche mes mots pour être en phase Mais le courage s’enfuit déjà Demain promis je serais là. REFRAIN Troisième jour, de non retour J’ouvre un dictionnaire d’amour J’me fait coaché par un ami Faut bien réussir ce défi Contre le train, j’suis en avance De mon coté j’ai toutes mes chances Je cherche d’un œil la demoiselle Elle arrive du fond d’la ruelle Je me dirige vers sa venue Avec le regard soutenu Sa robe tournoie dans le décor J’approche de la petite mort Mais quand soudain, imprévisible Une voiture s’arrête à ses cotés J’trébuche sur une pierre invisible Elle est partie, elle est montée… REFRAIN Dernier jour de la semaine Faudrait pas que j’rate mon week-end J’mets des lunettes et une chemise Aujourd’hui j’jette toutes mes mises J’suis en avance et courageux Les mots en têtes, parfum des dieux Je ne pourrais pas échapper A notre tendre destinée Le cœur ouvert j’accoste la reine Enfin j’dénoue mes milles chaines Bonjour ma belle, je n’en peux plus Permettez-moi d’me mettre à nu Je rêve du ciel de vos étoiles De vos mains parcourant ma toile De nos sourires entremêlés M’offririez-vous un baiser ? REFRAIN



Poème posté le 02/06/08



 Poète ,
 Interprète
Rickways



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.