Accueil
Poésie libre / L'origine de mon désir
Poésie libre / L'origine de mon désir
Poésie libre / L'origine de mon désir

L'origine de mon désir
par Muse


Etais-je une proie facile ce jour de Mai, Lorsque je reçus la flèche tueuse de coeur ? Mort sur le coup, sans souffrance, un crime parfait ! La puissance du geste aurait pu faire peur... A la vie je suis revenue, quand tu m'as souri, Quand tu m'as regardée avec la fureur d'un roi, Presque sauvage, un animal dont la furie M'a ensorcelée, sans défense j'étais à toi. Toi, tes bras forts, ta peau, ton sourire envoûtant, Tes mains belles et douces, la beauté sensuelle De nos heures chaudes au tourbillon passionnant Quand dans mon cou tu soufflais que j'étais la plus belle. Le manque, la souffrance de l'absence, mortelle. Impérieux désir du corps, de l'autre, la folie. Se retrouver pour s'aimer dans la force charnelle, Avec l'insouciance d'adolescents pleins de vie. La valse des caresses et des baisers tournoie Dans les draps maltraités qui garderont le parfum D'instants divins au gout de passion et de joie Suspendus au-dessus du temps qu'on voudrait sans fin. L'origine de mon désir immense est un mystère de la vie, l'alchimie improbable entre deux êtres.



Poème posté le 26/05/16


 Poète




.