Accueil
              
         

A Sidonie
par Boetiane


En ces instants de miroir, le lutin ver-coquin déverrouille la lune, dégringole tip-a-toe, brouille les dés en quelqu’une, bleu à lèvres et berlingots, grelots à moudre les rêves, et le nain à bascule, tipsy comme la toupie, entre les souris roses et rares, gesticule… et ouvre les tiroirs Un peu de Lewis et beaucoup de Christmas carrolls. Dans l’échoppe, bleu iris, baby doll se dégivre les doigts, se délivre la voix, décandie cambriole, et à minuit rigole. Mademoiselle est folle, elle s’appelle Sidonie Sidonie prit un bain au cœur lacté de jasmin et le ramoneur du matin s’en fut comme si de rien

merci à Kro

Poème posté le 16/12/10


 Poète
Boetiane



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.