Accueil FORUM Inscription/connexion

Elle, la mort
par Paquita


J ai passé par tous les chemins, Fleuris, arides et plein de ronces, J ai frappé à beaucoup des portes, Cherchant justice et vérité, Sans obtenir gain de cause. Mais depuis quelques années, Seule une chose m importe, C est d être la nuit inspirée; Prouvant que je ne suis pas morte. La mort je l ai senti de très près, Elle avait frappé à ma porte, Le matin d un quatre Janvier, Par si peu, elle m emporte. Elle s était trompée de porte, Je n étais pas encore préparé, Mon bagage n était pas prêt, Elle a du changer de chemin. Se croyant être la plus forte, Les puissants cris que j adressais, Appelant Dieu de me protéger, La victoire j ai l ai emporter. N arrivant pas à m enterrer, Sa déception a été si forte, Qu elle a voulu se venger ! Me frappant de toute sa force Se sentant très humiliée, Pleine de vengeance a fait, Que je sois hospitalisée, S emparant de ma mobilité. Quelle puissance maléfique ! Me laissant cloué pour l éternité, Dans un fauteuil, hémiplégique. Mais la poésie à su compenser Rendant ma vie magique Même dans un fauteuil électrique.



Poème posté le 01/03/05


 Poète
Paquita



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.