Accueil

La route
par Gustavson


A trop tenté de faire paraître on finit par paraître minable et a trop n'en faire qu'à sa tête on finit par avoir la dalle un choc frontal et la glissière accentuent les démangeaisons aquaplaning sur le boulevard et ce virage à l'horizon je me le suis pris droit dans la tête pour ça qu'elle est si dérangée pour ça que les voir me fou la haine détours par chemins escarpés me font peut-être aller moins vite que sur vos beaux sentiers de la gloire ou la reconnaissance profite au non sens et au dérisoire sur les grands axes seront tracés votre parcours professionnel votre matrimonialité et vos références culturelles quelques préceptes inculqués pour mieux vous faire tailler la route sans trop regarder à côté en avançant droit et sans doute la route est droite la pente est forte vas-y gaiement dans les galères la route a sonné à ta porte échappe toi et passe par derrière Texte disponible sur : http://gustavson.over-blog.com

Il y a les routes, il y a les à côté.<br />
Il y a la vie de détails et il y a la vie dans son entier.<br />
Il y a ce que l'on suit et il y a ou l'on va.<br />
Il y a ce que l'on vit quand on oublie d'être soit..


Poème posté le 12/01/11


 Poète
Gustavson



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.