Accueil FORUM Inscription/connexion
Thème du mois / Tous les thèmes / MONUMENTS / A Monsieur mon Père

Thème du mois / Tous les thèmes / MONUMENTS / A Monsieur mon Père

Thème du mois / Tous les thèmes / MONUMENTS / A Monsieur mon Père

A Monsieur mon Père
par Ann

Highslide JS
par Ann


Est-ce si difficile d’être un père ? Jamais ne pourrait le savoir C’est par Vous que je suis née C’est par vous que j’aurais pu mourir Parce que je portais votre nom Aviez-vous ce droit de me détruire Comme un sculpteur de son poing Anéantit son œuvre, sa création Monsieur mon Père je vous nomme ainsi Car jamais le mot Papa mon Papa N’a débordé de ma bouche J’aurais voulu mieux vous connaître Vous teniez ma menotte dans votre grande main Qui m’impressionnait vous arrivant à la ceinture Nous marchions en silence côté à côte Sur les quais de Seine vous choisissiez des poussins Pour votre basse-cour, des pigeons aussi Vous marchandiez un trésor à un bouquiniste Et une fois juste avant que ne meure les Halles J’emboitai votre pas dans ce monde fermé Fait de cris et de « Top-là mon gars » Et moi j’attendais tout contre vous Un moment rare où je n’avais plus peur de vous Monsieur mon Père je rêvais vos caresses Sous la sueur qui vous perlait Au front quand vous enfourniez Une tournée de pains pour me nourrir Est-ce si difficile d’être un père ? Jamais ne pourrait le savoir C’est par Vous que je suis née C’est par vous que j’aurais pu mourir Parce que je portais votre nom Aviez-vous ce droit de me détruire Comme un sculpteur de son poing Anéantit son œuvre, sa création Un jour vous m’avez emporté tout en haut De la Tour à l’âme de ferraille et de boulons Du temps où le dernier étage n’était protégé Que d’une méchante rambarde branlante Au bout de vos bras je découvris en miniature La capitale et le grand vide qui m’attirait Ma vie entre vos mains auriez pu la laisser choir M’aimiez-vous donc un peu Monsieur mon Père J’aurais voulu crier Papa Comme un gros mot Que les nuages auraient emporté Et que la pluie en écho m’aurait renvoyé Est-ce si difficile d’être un père ? Jamais ne pourrait le savoir C’est par Vous que je suis née C’est par vous que j’aurais pu mourir Parce que je portais votre nom Aviez-vous ce droit de me détruire Comme un sculpteur de son poing Anéantit son œuvre, son création Monsieur mon Père Je vous nomme ainsi Car jamais le mot Papa mon Papa N’a débordé de ma bouche J’aurais voulu mieux vous connaître

La Tour Eiffel aurait du être démontée et détruite à ses vingt ans, ayant fait les preuves des talents de son concepteur. Elle est encore là et moi aussi et mon géniteur a rejoint les nuages muets le 25 décembre 1995.

Poème posté le 31/01/11


 Poète ,
 Illustrateur
Ann



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.