Accueil
              
         

Perpétuelle
par Capella


Je suis un cas qui ne sait pas, Qui ne sais rien même d’où je viens, D’un ancêtre né d’une bulle ou animal doué d'un don, Hasard de la pendule ou du son du diapason, De l’imaginaire lointain, du fond des instincts, L’espace n’a pas de fin mais elle vient l’heure du déclin, L’aïeul saisi du tourment lutte alors inexorablement, Rejetant le maternel aimant, si attachant pourtant, En cherchant belle assise, l’ancêtre raisonne et révise, Avec pour seul repère, l’horizon de sa banquise, S’offrant une direction, les mains en élévation, Visant enfin l’horizon, bien loin du poisson, Bâtisseur de château, constructeur de bateau, Plus beau, plus gros, toujours plus haut, L’ère s’accélère avec la maîtrise de l’air, Envieux de l’oiseau, imaginable devient le saut, Moins pesante mais présente, Prenant de l’âge, la Mère encourage, Ce matin, l’ancêtre m’a dit, comme tu as grandi, Ce soir, je suis parti y semer la vie. Il est un cas qui ne sait pas, Qui ne sait rien même d’où il vient,...



Poème posté le 26/02/11


 Poète
Capella



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.