Accueil FORUM Inscription/connexion

Le verdict
par Ann


Matin gris sur Chartres, m’en vais au Tribunal Dossier sous le bras représenter mes deux fils Abandonnés à la Souveraine Justice Il ne s’agit pourtant que d’une affaire banale Nous debout, solennelle la Cour ouvre le bal Épitoges en rat d’Arménie sur noires pelisses Le Parquet s’agite en conciliabules propices Parfois et plus souvent pour le quidam fatals Le président annonce la grève d’audience Les justiciables nommés tournent en cadence A la barre et nos sorts à plus tard renvoyés Pour tuer le temps j’entre dans la maison de Dieu J’ai une question délicate mais sans tarder Il laisse tomber sans appel son verdict pieux.

Mardi 08 février 2011 – 11heures<br />


Poème posté le 28/02/11


 Poète
Ann



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.