Accueil
              
         

Caprice
par Theo


Sous d’impudents désirs s’enflamme mon esprit Je sens mon corps de bois frappé de frénésie La folie me saisit sous mes flancs exaltés Alors que sous les draps je me sens empressée De grands rires enfouis multiplient mes envies Je récite des vers qui sortent de la nuit Un océan de mots inonde ma pensée Défaille la raison je ne puis déroger Progresse l’incendie s’émoussent mes entrailles Rejetant les soieries où mes membres tressaillent Sur mon ventre mes mains n’ont pas d’autres ouvrages Que d’achever enfin leur impatient voyage Sans hésiter mes doigts vont atteindre la source Où l’onde a frissonné dans une plainte douce Pour délivrer mon corps d’un caprice grivois Afin que le repos reprenne tous ses droits. Théo



Poème posté le 10/04/11


 Poète
Theo



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.