Accueil

Genève
par Frankvassal


Au bout du monde où dort un lac A travers des trams sordides La mécanique fait le ressac Des eaux paisibles en cris de rides Des bars trop clairs où l'on chuchotte Des filles sans joie tapinent en bottes Dans des rues vides et qui s'ennuient Des gens copient des bruits de vie Lumières à plat dans cette ville Paris mesquin aux quais hostiles Cosmopolite en devises, des âmes bien nées Aspergée d'Orient, propre, lisse...déjà fânée.



Poème posté le 11/04/11


 Poète
Frankvassal



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.