Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / et Dieu dans tout ça...
Poésie libre / et Dieu dans tout ça...
Poésie libre / et Dieu dans tout ça...

et Dieu dans tout ça...
par AR_d_N

Highslide JS
par Lucie


Madame et Monsieur... ...et Dieu dans tout ça… Madame et Monsieur jouent avec le feu et Dieu dans tout ça… Madame est mâle heureuse Madame roule dans une bagnole trop belle qu’elle transforme volontiers en poubelle Madame habite dans une maison trop grande qui l’exploite l’opprime contemporaine et foraine Madame y cultive sa déprime en joue avec le feu Monsieur achète à crédit une caravane plus grande Madame embarque un fourbi maxi électro-mais-nageant et mangeant de l’espace à vivre Résultat des bourses la toute petite smala s’y sent plus à l’étroit Madame aime Monsieur et les gâteaux Madame contamine dans son mets-l’eau dans l’gaz entre le jazz et la java leurs deux gamines les petits rats d’ son opéra bouffe à la noix Monsieur se noie dans le boulot Madame boulotte sur-prend quatre ou cinq kilo Monsieur en a bien aussi huit ou dix en trop Lourd volant d’inertie pour les moments du couple Madame a peur d’être au monde peuplé de bêtes immondes Madame a vécu bien longtemps si souvent sur la planète du Petit Prince Madame jamais ne rince la baignoire le soir Monsieur grince grimace dérisoire mais chaque matin Monsieur rince la baignoire du soir Monsieur a construit sa ligne Magic-no contre Hitler et sa mère - Hitler avait-il une mère ? - Madame a bâti son mur de l’Atlante-hic contre la mer et son père Comme Johnny Madame et Monsieur peuvent mettre le feu de Dieu et sortir de leurs défenses dans toute la doulce France mais Madame et Monsieur redoutent tant que resurgisse la violence qui a borné leur enfance Madame à l’encens à Rome attise pour chasser les mauvais appris Monsieur à l’encan somme-attise en socio-cul dramatise toute la mise- air du monde dans son corps sociale éprouvette toute la sous-France de la frange profonde Monsieur en ex- citoyen du monde à l’étroit dans son p’tit village aux doux ramages rame bramant à l’ouverture européenne à fric-caine Pauline asienne Médite-erre-année-haine Madame jeune corps-et-henné encore éblouie des lumières d’outre-mer aspire à la Liberté statufiée au cœur de la puissance protectrice d’un nouveau monde cocufié où lettre et le né-en font du bande-au-néon… Madame refoule sa colère pour ne pas ressembler à la Mère Monsieur contient sa colère pour ne pas tomber dans la violence du Père Madame et Monsieur vivent temps bien queue mâle leur amour rétréci au quotidien rikiki… Pompons Madame pompe le nœud papillon de Monsieur un peu et lui pompe l’air beau-cul hein-pas-sciemment cravate de notre-ère Monsieur s’éprit pour Dieu dans son infinie patience dans son infinie bonté Monsieur est usé abusé en proie au doute qui le ronge va-t-il jeter la croûte avec l’éponge Vous l’essorez en lisant la suite des aventures de Madame et Monsieur et Dieu dans tous ses Etats majors et mineurs… Je suis aile Elle émoi… L’enfance de lard Même si le mauvais traiteur est géant Monsieur se jette dans la bague-art et lui rentre dedans dès cons le traite de gros lard Il se retrouve souvent sur le séant sans préjudice de punitions diverses et des coups qui pleuvent à verse par la colère du Père que son attitude exaspère… Le colimaçon abasourdi Lorsqu’excédée par encore une journée vide bien trop pleine d’excitations virtuelles Quand le Réel lui résiste impavide Madame le soir s’énerve avec les gamines leur parle fort et les agresse les harcèle Monsieur penche du côté des enfants Monsieur ça lui rappelle lentement mais sûrement le colimaçon abasourdi Monsieur retrouve sa mère et toute sa misère autoritaire en digne fille unique de sa mère névrotique veuve catholique d’un mari alcoolique Alors dérobade puissante inexorable Monsieur y a rien à faire Monsieur débande… impair-subrepticement mais sûrement… Madame frappe sur le clavier de son portable en brave midinette d’Internet Madame tape sur le système nerveux de Monsieur Madame a besoin d’affirmer son ego c’est bien de son âge d’avoir des envies de carnage plutôt que de ménage Madame veut être Forte Monsieur veut être fort dans son propre effort Monsieur freine Madame Madame retarde Monsieur et Dieu dans tout ça… Monsieur est en chemin à travers les nuages vers d’autres rivages où l’on marche sur les os des vieux volcans éteints pour dépasser l’égo Ego thé dissolveau Lego te ludo Vae victis Mareva vahinés Obus nénés à poly-nerfs vanille café fouettés par les vents élysés de l’alizé…

Requis-haime Le 20-05-06
Des trous dans la couche d’M mental
in « Le livre cent faims »
C.P.E. compil permanente évolutive


Poème posté le 04/07/08


 Poète
AR_d_N



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)




 Illustrateur
Lucie



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'illustrateur (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.