Accueil
              
         

Les voisins
par Frankvassal


Il y a ceux du 1er , la famille "comme il faut" Qui bouffe du poulet froid en badant les infos. Qu’a entendu des trucs mais qui mettait plus fort: -« C’est horrible, vous savez ! ces feux dans le Vercors ! » Et le type du 2ème qui sort son chien le soir, Il passe devant leur porte, mais il veut pas d’histoires. Et puis, il a pas l’temps, Sultan à faire pisser. Et puis au chien aussi, il luit met des raclées. Le chômeur du 3ème, il aime pas la police -"Je suis pas une balance et puis c’est pas mon fils. Et le père était bien, il était jamais saoul. Même que parfois l’dimanche, il me payait un coup. » Les petits vieux d’en face, ben, eux ils avaient peur. De la mère surtout, ils lui prêtaient du beurre… Des fois Raymond disait : »je vais aller leur dire » Mais Janine voulait pas, ça pouvait être pire. Et le costaud d’en haut, fallait pas le faire chier ! Quand ça gueulait trop fort, il tapait au plancher. Alors ça s’arrêtait de crier de gémir ça sanglotait un peu mais il pouvait dormir. -« Mais, nous, tous les voisins, Monsieur le Commissaire, Même si on avait su, qu’est ce qu’on aurait pu faire ? Et puis quand on l’croisait, le p’tit dans l’escalier, Il disait rien, Monsieur…il disait rien…jamais. »



Poème posté le 28/04/11


 Poète
Frankvassal



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.