Accueil
Poésie libre / Le vieux cromorne
           
Poésie libre / Le vieux cromorne
       
Poésie libre / Le vieux cromorne

Le vieux cromorne
par Claudel


par Oxalys


Je me sens parfois comme un vieux cromorne, * Nasillard le jour et ronflant la nuit. Ne suis-je pas fait d’érable et de buis Dont la sève cuivrée coule sous l’orme? Mon corps troué comme des sarbacanes Nasillant au matin, puis muet le soir. Jadis, mes jours faisaient danser ces dames; Là, je fais fuir les oiseaux d’abreuvoir. Serais-je plus heureux dans les musées À divertir nos hôtes amusées? Je suis fils du vent, prince des musiques! J’ai eu la belle vie et la beauté; Les musiciens m’adulaient de bonté. L’au-delà rendra mes sons angéliques. * Ancien instrument à vent, en bois, à anche double et au corps recourbé; ancêtre du hautbois. (Vers décasyllabiques) Ce poème est dans un recueil; pour voir les détails, aller sur ce lien : www.edilivre.com/catalog/product/view/id/861497/s/romances-sans-notes-27b41710c1/category/1566/#.WcLlsIWcHIU Tous droits réservés © Claude Lachapelle / sept 2016



Poème posté le 28/09/16


Informations mp3 : Musique : Johan Schein – Pavane (1617) - Par un quatuor de cromornes

 Poète
Claudel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)




 Interprète
Oxalys



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'interprète (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.