Accueil FORUM Inscription/connexion
Thème du mois / Tous les thèmes / PRENOMS / George à Nohant

Thème du mois / Tous les thèmes / PRENOMS / George à Nohant

Thème du mois / Tous les thèmes / PRENOMS / George à Nohant

George à Nohant
par Kasia


Un tout petit village, au cœur de mon Berry, Un célèbre écrivain résidant à Nohant, Une femme étonnante, de par son esprit Une amante si libre aux souvenirs d’antan Une belle herboriste, aimant ses champs, ses bois Qui ne résista pas à l’appel du pays, Cette vallée si sombre, au cœur de ses émois, Que George baptisa Vallée Noire, à Paris. Elle y eut ses enfants, elle y eut ses amis : Le peintre Delacroix, Marie, Liszt ou Flaubert, Ceux qui allaient, venaient, le couvert étant mis, Puis après le souper, l’on y donnait concert. Chopin y composa ses plus belles musiques, Elle était son hôtesse, aimait à l’écouter ; Le siècle était alors aux âmes romantiques, Musique et théâtre voyaient passer l’été. Et la vaste demeure accueillait quelquefois Musiciens d’alors, vielleux, cornemuseux, Venus donner aubade en bourdons et hautbois Des vieux airs du pays, à la Dame des lieux... La nuit, elle écrivait. De minuit à l’aurore, L’imagination courait sur le papier : Les bessons, les Mauprat s’en souviennent encore Et la Fadette aussi, tout comme le meunier... George aimait les oiseaux, les plantes, la Nature, Tout en étant du Siècle authentique Témoin ; Elle repose ici, et son « Laissez Verdure » Atteste de son choix, ne le refusez point ! Laissez au Panthéon* toute sa gloire immense, Laissez là les Hugo, astres au firmament... Mais respectez ici, cette Femme qui pense Que son dernier repos se doit d’être à Nohant. Commentaires: * Avis personnel : L’an passé a eu lieu une querelle entre partisans de la « panthéonisation » éventuelle de George, et ceux qui ne voulaient en aucun cas que l’on arrache l’écrivain de sa terre d’adoption.Un Cénotaphe au Panthéon aurait permis à mes yeux de lui rendre hommage et de reconnaître le génie de cette grande Dame de la Littérature, en avance de par ses idées sur son Siècle, tout comme l’était Victor Hugo. Cela aurait eu également le mérite de respecter le choix qu’elle avait fait de Nohant pour dernière demeure. Mais il n’en a rien été… Pas de Panthéon, et George dort donc sereinement en son parc de Nohant, dorénavant. Gageons cependant que dans le cœur de ses fidèles, elle restera immortelle !



Poème posté le 01/04/05


 Poète
Kasia



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.