Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / VILLE / Vos vieilles Amares

Thème du mois / Tous les thèmes / VILLE / Vos vieilles Amares

Thème du mois / Tous les thèmes / VILLE / Vos vieilles Amares

Vos vieilles Amares
par PatrickDeschamps


C’est aux lueurs d’été d’une vieille ville, Dansant aux mouvements de jolies filles, Qu’enfin se font belles et bougent, Enfilant colliers et jupons rouges. Car le soleil éloigne enfin la froideur, Qu’elles cultivaient d’hiver en gelées labeurs, Qu’attendaient les si sombres chaleurs, Les faisant envier les couleurs. Sous leur beauté l’herbe du port, Est bleue et ne revis qu’aux abords, Un fleuve que pour elles est triste sort, Sortilèges évasifs et l’air de dehors, Les arbres et les joncs poussent pour elles, Car les sentant je me vois sur les selles, Je suis le chauffard de calèches rebelles, Qui vient transporter les cœurs d’aquarelles, Vendues en ces artistiques rues, Mendiant passion et monnaie des élus, Les toiles d’un passé qui nous a échappé, Sont pour nous ces las enfants rescapés, Les œuvres d’un patrimoine souillé, Par leur désir de nous prouver, Qu’hier nous étions un peuple soudé, Et que les anglais venaient nous trouver, Nous le peuple de malheureux conquis, Que par la peur nous firent soumis, Car l’esclavage de nos frères et pères, Nous fîmes prosternés devant les enfers. Par une langue qui divise les classes, Nous en Ville-Marie ouvrions la chasse, Et nous vous ramenions les scalpes, D’oublier les si lointaines Alpes, D’un roi qui ne voulait plus de nous, Et d’une couronne nous voulant à genoux, Nous sommes meurtris d’une langue bafouée, Que tout un pays nous veut désavoués.



Poème posté le 22/05/11


 Poète
PatrickDeschamps



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.