Accueil
           
       

S O R D I D E
par Christian111

Highslide JS
par Christian111


Lass die Zeilchen Den Weg zum Veilchen Dir zeigen Je grignotâmes Entouré dieu, Ou plutôt d'ailes, dieu, il est allé ailleurs, Vers les autres, Ceux qui crûmes croirer, Ceux qui coasserions, Ceux qui croassâtes. Je mangera, Buvant des yeux Des yeux orientaux De velours obscur. Elle portait un noir foulard, Qui voilait sa chevelure, Sa voisine était enrubannée D'un fichu trop clair, Presque trop translucide, A l'instar de sa robe bleu ciel nitescent. Elles dévoraient des frites huileuse, Et des yeux, mes yeux fatigués... J'allerai m'assoyer à côté d'El, Mourir un peu, Un peu seulement ! En cette nuit dorée, Malgré une certaine sordide pénombre, Je disa bonsoir A tous les Arts Ris Vents Qu'il m'était donné d'apercevoir Et qui passaient Engloutir un mort sot. Je décideront De partirer Et de reviendrer « Demain »... Aux aurores orangées.

Rue Saint Nicolas à Nancy, le soir...

Poème posté le 12/06/11


 Poète ,
 Illustrateur
Christian111



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.