Accueil
Poésie libre / Par temps de brume
Poésie libre / Par temps de brume
Poésie libre / Par temps de brume

Par temps de brume
par Tourmentin


Un petit nord/nordet en fait guère engageant Mais pour filer sud/suroît de fait bien portant La décision est prise les amarres sont larguées Cap sur Collioure le génois tire la foulée Grand'voile artimon assurent la bordée Sur les traces de l'erre s'efface la Clape Au loin disparaissent les contours d'Agde Par tribord montent silhouettes des Corbières Et calées dans l'étrave celles des Pyrénnées Mais Eole nous pousse vers la brume Ce faisant l'humeur devint guerrière Difficile sereinement de bambaner Prenant de ce qui nous entoure le volume Un son lugubre plane sur les flots Grave sombre unique appelant à la veille Il marque en la brume un vigilant éveil... Il vibre sur les ondes calmes endolories Clamant un danger proche absence d'euphorie Lugubre et rythmé chassant l'adiaphorie L'angoisse monte sans repère sur les eaux Que faire sans horizon Ce ne sont que doutes à foison Passetougrain devient esquif Voguant frêle face aux récifs Je vire à l'abattée Faisant route au suet L'allure est au bon plein Mais noir est le pain Quelques heures se sont passées Fuyant la baie des trépassés Bienheureux Eole vient de tourner Je ferme le cap vers le nordet L'horizon se dégage enfin D'esquif à destrier mon voilier redevient Je repère La Clape, notre Dame des Auzils Puis les cardinales et les jetées en îles Je vire à l'ouest et s'ouvre le port Suroît sur Collioure en report.



Poème posté le 05/11/16


 Poète
Tourmentin



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.