Accueil

Cévennes
par Poetika

Highslide JS
par Louis


Plateau lourd de silence aux parfums de la terre, Ruches alignées aux flancs abrupts des rochers, Bruyère folle, insolentes gorges de pierre, Herbe humide, écailles de bois et châtaigners. Le causse est chaotique, haut, calme et tout brûlant, Et les roches blanches écorchent le front du ciel. Des vautours indolents s'éloignent en tournoyant, Une cascade éclate en rubans de dentelles. S'entrelacent sans cesse les ponts sur les rivières, Méandres clairs d'eaux vives sans rivage, Villages encracinés aux falaises calcaires, Profondeurs des ravins, immenses pâturages. Une horloge qui chante les heures lentement Traverse les grands toits de vieilles lauzes grises Je voudrais m'endormir dans l'éther des champs Puis écouter le temps sur les murs des églises ; Respirer doucement cette moisson d'amour, Retenir les jours, les espaces, les accents Que seuls les bergers comprennent depuis toujours Dans ce désert parsemé d'étoiles et de vent.

Poetikamicalement !

Poème posté le 04/08/11


 Poète
Poetika



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)




 Illustrateur
Louis



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'illustrateur (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.