Accueil FORUM Inscription/connexion

Carnage
par Jean


Ah, la jolie ville que voici, Les cadavres rigolent au caniveau, Tourisme fluvial. L'on pourrait embarquer Sur les barges de leurs songes Encalminés dans leurs crânes forés. Minarets, plages de sable fin, il y avait, Poussière d'or, femmes voluptueuses, Pas de mausolée.



Poème posté le 11/08/11


 Poète
Jean



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.