Accueil

Rencontre
par Poesie101


Qu’il fallût vingt-trois ans, pour attendre, vivant, L’aléa spécial, de ma part, l’évidence Sur laquelle comptait mon être auparavant Dans le noir avenir, produit de mon ciel dense, Je dirai ce doux mot : « espoir! » Et dérivant Entre Étrange et Beauté, réjoui de ma chance, Je pardonne au passé cet impossible vent Du large de Cythère encré par déchéance. Suit en ma traversée un hasard capiteux : Et sa forme, multiple, harmonise les sens, Desquels mon naturel s’épanouit sur eux! Du Songe transformé, pêle-mêle, je sens (Ce fleuve s’arrimer doucement avec l’âge) Propice, ce qu’est vivre en fin de cette page.



Poème posté le 08/09/11


 Poète
Poesie101



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.