Accueil
Poésie libre / Passante
              
Poésie libre / Passante
         
Poésie libre / Passante

Passante
par Arden


Dans l'obscur de mes nuits longilignes Très souvent - j'en rêvais - vous passiez Saupoudrant de vos blancheurs de cygne Mes fantasmes jamais rassasiés Moi j'avais le visage émacié Contemplant votre beauté insigne Je cherchais la courbure et la ligne Sous la robe à fleurs que vous portiez Etait-ce à fleurs ou bien d'or pâli La robe ourlant votre silhouette Je n'en retiens qu'un envol de mouettes Vers le vous vers le toi je ne sais Je tanguais me sentais oppressé Coeur battant redoutant l'hallali



Poème posté le 02/12/16


 Poète
Arden



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.