Accueil
Poésie libre / Vers d'autres lieux
Poésie libre / Vers d'autres lieux
Poésie libre / Vers d'autres lieux

Vers d'autres lieux
par Lolo


J’ai les yeux nulle part marchant d’un pas lucide Tout en rêvassant à cette femme sublime Silhouette parfaite touchant mon cœur avide Comment ai-je glissé jusque dans ces abîmes ? Torrent incontrôlé de larmes qui galvaudent Elles lavent mes joues pour se perdre à jamais Leurs reflets scintillent autant qu’une émeraude Comme si c’était la première que j’aimais Cascades de hasards qui font si bien les choses Me suffirait-il d’un hochement sans ambages Pour enfin jaillir sous un nouvel éclairage ? Elle enivre ceux qui la racontent en prose Ses formes fluides sont loin d’être un doux mirage Mon esprit se moule à sa tranquille présence Je ne peux pas dire non à la quintessence Et au plaisir de voir cette grande élégance Au fil des aurores, je vois sans médisance Une indifférence côtoyant l’abstinence Le bleuté de tes yeux, un rêve inassouvi On s’hypnotise pour mieux enchaîner sa vie À de vieux fantasmes décorés de dentelles L’angoisse s’accroche, c’est l’instant du départ J’aimerais m’embraser sans te voir en rempart Que les secondes soient indélébiles afin D’avoir une chance pour mieux l’imaginer Je veux la confisquer pour m’enflammer sans fin Tout est déjà réglé jusqu’à ma destinée Je te regarde pour ne plus jamais t’oublier Tes yeux bousculent ma plume à écrivailler Seul au promontoire, je ne pouvais le crier Effervescence du cœur qui fait dérailler Je te perdrai dans le brouillard de mes pensées Une déchirure que je ne peux panser



Poème posté le 04/12/16


 Poète
Lolo



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.