Accueil

Ce sentiment
par Marieange

Highslide JS
par Louis


Reste un singulier silence, Errance aveugle insolence, Négligemment sans pitié, Endommage une amitié. Bienséance d’une société, Laconique excès de vérité, Ostensiblement très malmenée Ton évidence m’a condamnée. Reflet de ce mot posé, Eclat de ce mot brisé, Ne plus oser le vouloir, Enonce mon désespoir. Bien sûr il captait l’endroit du jour, L’œuvre obstinée de ce toujours, Objection voulue instantanée, Tenace envers de ma destinée. Renversement qui meurtrit, Efface de mon esprit, Notre dialogue muet, En l’effusion d’un regret. Bousculer l’insolent lendemain, Laissez-passer intense en demain, Observateur de mon avenir, Témoin blessant de mon devenir. Renoncer à son égard, Enonce dans un regard, Ni peut-être un soir, un jour, Evoquer l’ardent discours. Braver aisément mon désarroi, Litige inconstant pour toi, pour moi, Obtenir que ton pesant silence, Trahisse éloquente ma présence. Le 21 Avril 1994



Poème posté le 15/12/11


 Poète
Marieange



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)




 Illustrateur
Louis



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'illustrateur (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.