Accueil FORUM Inscription/connexion
Thème du mois / Tous les thèmes / SOCIETE / Je suis quelqu'un de bien...

Thème du mois / Tous les thèmes / SOCIETE / Je suis quelqu'un de bien...

Thème du mois / Tous les thèmes / SOCIETE / Je suis quelqu'un de bien...

Je suis quelqu'un de bien...
par Utopie

Highslide JS
par Louis


Je suis vraiment quelqu’un de bien, Je me le dis chaque matin. Ma vie, c’est vrai est exemplaire, Je ne fais rien à l’ envers. J’ai un médecin généraliste, Carte vitale et un dentiste. Je mange sain, équilibré, Tabac, alcool, j’ai arrêté. Pour la santé je fais du sport, Je cours, j’échappe a la mort. Je suis un métro sexuel, Les hommes aussi peuvent être belles. Je prends super soin de mon corps, Je réhydrate chaque pore. C’est écrit dans « femme-actuelle », Dans la rubrique modes et conseils. Mon travail est bien payé, Assez pour vivre et pour manger. En amour tout est parfait, Je suis un jeune divorcé. Il faut savoir suivre le rythme, Le couple aujourd’hui est un mythe. Ma famille, c’est mes parents, Ils m’hébergent depuis trente ans. Je m’entends bien avec mon père, Ma mère repose au cimetière. Je vais la voir une fois par an, A la Toussaint, évidemment. Et puis je sors, je vis aussi, Mais jamais hors de Paris. Je vais en boite toute la nuit, Apparemment je plais aux filles. Je suis vraiment quelqu’un de bien, Elles me le disent le lendemain. Je connais tout en politique, Les sondages, les statistiques. Le premier tour est à la peine, Alors je vote contre Lepen. Oui j’ai ma carte d’électeur, Je suis un client des sondeurs. Je ne suis pas vraiment centriste, Et encore moins un anarchiste. C’est l’isoloir qui m’interdit, De vous dire mon parti. Un peut à la gauche de la droite, Ma politique est maladroite. J’ai le projet d’une maison, Une a moi, une a mon nom, Après trente ans de location, Dans une banque pleine d’actions. J’ai déjà un bout de terre, Auquel j’ai mis une barrière. Bientôt ma voiture est payée, Je vais pouvoir en changer. Les crédits sont sur cinq ans, Par décret du gouvernement. Ça relance le marché, Et allège mon budget. Fin de semaine, débuts d’envies, Ma folie fait des crédits. Dans des rayons bien trop garnis, Pour mon chariot bien trop petit. Je bave devant l’offre alléchante, D’une vendeuse très aguichante. Mon téléphone est un Nokia, Parce que Zidane a celui la. Le besoin n’y est pour rien, Mais tout le monde l’a dans la main. Zidane aussi est un homme bien, Il a chanté contre la faim. Je suis ouvert sur le monde, Sur internet la terre est ronde. Sociable face à mon écran, Et fier de vivre avec mon temps, Du bout des doigts je parle aux gens, Sans quitter mon appartement. J’ai tout vu et j’ai tout fais, Je connais bien tout mes sujets, La famine en Éthiopie, La guerre d’Irak ou d’Algérie, Et tant de visites aux musés, J’ai tout vu à la télé. Moi, je suis pour la nature, Contre les grosses voitures. Je ne veux pas d’une centrale, Devant chez moi ça ferait sale, Mais je veux bien d’une éolienne, Si elle est loin de mes persiennes. Moi je suis contre la guerre, Contre le viol et l’adultère. Je n’aime pas les racistes, Ni les arabes extrémistes. Je suis vraiment quelqu’un de bien, Ont me le dit sur TF1. De mon portable dernier cri, Je vote et je donne mon avis. Un S.M.S. dont je suis fier, J’ai tapé « non » à la misère. Puis je raccroche ma compassion, Et je « code-pin » ma raison. J’aime beaucoup l’Abbé Pierre, Il a posé la première pierre. Moi je ne suis pas maçon, Pour achever sa grande maison. J’ai l’intention aussi d’agir, Je veux d’abord m’épanouir. Je suis vraiment quelqu’un de bien, Quand je pense à mon prochain. Si un mendiant me tend la main, Je lui demande ses besoins, Je donne la monnaie de mon pain, Et je poursuis mon chemin. Je vais à la messe de Noël, Chaque année c’est la plus belle. Je dédicace une prière, A tous les pauvres de la terre, Et si Dieu ne l’entend pas, Ce n’est pas ma faute à moi. A l’occasion du réveillon, J’ai changé de télévision, Je me suis pris un grand écran, Vingt fois sans frais sur deux ans, Pour voir les restos du cœur, En géant et en couleur. Je suis vraiment quelqu’un de bien, Enfin je crois, peut être bien. J’ai ma conscience pour moi, Oui j’en ai une, mais que pour moi. Je n’ai pas peur de parler, De dire le fond de ma pensée. Mais si avant je réfléchis, Je peux dire moins de conneries.



Poème posté le 10/01/12


 Poète
Utopie



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)




 Illustrateur
Louis



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'illustrateur (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.