Accueil
Poésie libre / Les arbres rouges
Poésie libre / Les arbres rouges
Poésie libre / Les arbres rouges

Les arbres rouges
par Fregat


Survolant sans surprise mon chemin, Circulaire, sans sortie ni entrée, Seul et fatigué, je ne sens plus rien Au cortège déconfit des années. Chaque jour prend les traits du précédant. Sous l’emprise d’un obstiné compas, Sur une ellipse, d’un mouvement lent, Autour d’un froid soleil, rôdent mes pas. Comme abîmé me semble ce vieux monde... Ses rouges arbres qu’atteint mon regard N’ont plus la couleur des frondaisons blondes : L’hiver a tout saigné de son blizzard. Pourtant je plante dans leurs grands silences, A chaque passage un drapeau blanc, Espérant que finisse la souffrance Qui coule de mon front comme du sang. Mais rien n’y fait et toujours en orbite, Sans pirouettes, traînant toujours le pas, Aux forêts rouges, par où je transite, Je laisse traces de mon désarroi.



Poème posté le 31/01/17


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.