Accueil

Mouvement
par Baldr


. Au futur décliné Nous avons conjugué le présent Inventé nos pays De fleurs à dessiner Fait un rêve Construit un bateau vu les étoiles filer l'Eldorado Nous nous sommes tant dit Sur la lumière de nuit Pour ouvrir demain ... et vinrent les saccades Tes larmes empreintes Traces à l'emporte-pièce Un temps en parts de toi Emportées Par le trop d'hiver Prends ma main Pour marcher le glacis Nous roulerons la montagne Jamais Sisyphe Iris tend l'arc-en-ciel Je te dis les couleurs Enlumine Ensuite entends Le chant des aurores Une dernière danse Je suis sur le bout du souffle Nos sueurs ne sauront muer Muer Jachère de nous Ne survit que l'imparable Combien de mers de rochers Je vais où nagent encore Tes yeux Mille fois je serai silence Les vagues veilleront Une larme me noiera Sur le bout du souffle J'avais quelques pièces Dans une poche trouée Perdues derrière mes pas Des éclairs zigzaguent Dans les flaques Nuages à repriser Les soirs d'orages Je te vois encore Éteindre les étoiles Me reste l'escalier Accroché à mon palier Un tapis devant la porte Un mot usé - Bienvenue Dessous ... la clé Les souvenirs se barrent .



Poème posté le 08/02/12


 Poète
Baldr



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.