Accueil
Poésie libre / Le vieil enfant
              
Poésie libre / Le vieil enfant
         
Poésie libre / Le vieil enfant

Le vieil enfant
par Poesie Flanante


Le vieil enfant Te voilà enfant Devant un miroir déformant. Que vois-tu ? La treille d’un jardin, Le lilas blanc, Le jasmin, Le rosier grimpant qui s’enfuit, Qui étire son bois Vers un ciel de pluie. Tu t’étonnes ? De te voir ainsi déformé, Dos voûté, Couvert de rides À chercher tes étés Dans les creux vagues D’un miroir sans tain. Tu fais sourire l’enfant que tu tiens par la main ! Que vois-tu, Toi qui n’as jamais vu, Qui n’as jamais su Prendre le temps de regarder, Ni même d’apprendre Les chemins herbeux Qui cachent souvent Les aubes d’un moulin sans âge Dans l’eau vive D’une source, Qui hélas se tarit. Regarde l’espoir ! Ton enfant vieillira À l’ombre de la treille de ton jardin De ton lilas blanc De ton rosier grimpant Qui l’attendront Afin de lui montrer tes chemins Ton ciel de pluie. Que vois-tu vieil homme enfant Devant ce miroir déformant ? Son jeune sourire... Son avenir... Et tu sais ! Que comme toi, il bâtira. Que comme toi, il aimera. Que comme toi, il aura le choix Des routes, Des doutes, Des chemins qui s’étireront comme des tentacules Vers des carrefours de sentiers herbeux. Dans les vagues d’un miroir sans tain, Tu l’étreins Tu le serres contre toi, Tu lui donnes la joie D’être ce qu’il ne sait pas. D’être ton compagnon, Pour un moment, Un instant Qui hélas se tarit, S’évanouit. Aujourd’hui tu t’en moques, Car devant le miroir déformant Tu ris, Tu vis Comme un enfant, Comme ton enfant !



Poème posté le 12/02/17


 Poète
Poesie Flanante



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.