Accueil
              
         

Cris
par Thierrycabot


Ni sommeil, ni lutte ; L'écroulement sourd D'une vague hirsute Dans les cris du jour. Ni trêve, ni flamme ; Le hurlement seul D'une rouge lame Sur un froid linceul. Au fond du ciel vide, Rien que la clameur Follement avide D'une aube qui meurt. Stridente minute Aux sanglots mêlés ! Rien... rien que la chute De mes voeux fêlés.

Ce poème est extrait de mon livre intitulé : "La Blessure des Mots".

Poème posté le 08/04/12


 Poète
Thierrycabot



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.