Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / Un soir comme les autres
Poésie libre / Un soir comme les autres
Poésie libre / Un soir comme les autres

Un soir comme les autres
par Danidouce

Highslide JS
par Danidouce


Elle est Belle, elle est grande mince et distinguée De surcroit elle est blonde, porte lunettes noires Elle travaille au dehors, s'en va tous les matins Dans sa voiture neuve, objet de convoitise De Martine qui la guette derrière sa fenêtre Tout en beurrant le pain, de ses charmants bambins .... Martine reste pensive, la tartine à la main, Être femme libérée, Être une femme enviée .... Pourquoi elle et pas moi ? elle se sent étriquée Coincée dans sa routine , sa place elle voudrait Son mari, quelle classe ! c'est le Prince Charmant. Il parle tendrement, et l'inonde de fleurs.... Elle arrive au bureau, sort de sa belle auto, Monte dans l'ascenseur, garde ses lunettes noires Répond d'un signe de tête au bonjour du coursier Distante, inaccessible se tourne vers le mur... Puis, seule dans son bureau, elle ôte ses lunettes Le reflet du miroir la renvoie à la scène Qu'elle voudrait oublier, trop souvent répétée Des reproches d'abord, des insultes ensuite.. Elle ne répondra pas, car elle connait la suite .... Elle essaie d'apaiser le fauve qui se réveille Les flammes de ses yeux, annoncent la fureur Il se jette sur elle, les coups de poings affluent Mêlés aux coups de pieds, puis à des mots ignobles Elle ne veut pas crier, les enfants sont couchés Elle ne sent plus les coups, elle n'entend plus les mots Elle est là, allongée jolie poupée brisée Alors dans une pulsion il l'a prend sauvagement Puis tourne les talons pour aller se coucher Sa colère est tombée, il passe sa main sous l'eau Elle est endolorie a-t-il frappé si fort ? Elle, se relèvera, soignera ses blessures Elle ira se coucher près du monstre endormi La nuit seule entendra ses sanglots étouffés Puis elle se lèvera dans le petit matin Il viendra l'embrasser, implorer son pardon ... Il versera des larmes, en voyant les dégâts Jurant qu'au grand jamais il recommencera Et comme chaque fois, il offrira des fleurs Devant son désespoir, elle lui pardonnera... Derrière ses lunettes noires, restera bien caché Le douloureux secret d'un soir comme les autres ...... Martine reste pensive, la tartine à la main, Être femme libérée, Être une femme enviée .... Pourquoi elle et pas moi ?



Poème posté le 29/09/08


 Poète ,
 Illustrateur
Danidouce



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.