Accueil
Poésie libre / DUALITÉ
Poésie libre / DUALITÉ
Poésie libre / DUALITÉ

DUALITÉ
par Pontbriand


Tu connaissais les moindres détails de la vie formidable de Jean Genet, tu ne disais que du bien de lui, tu le voyais en créature fabuleuse je m'en souviens bien comme tu t'en souviens bien nous avions de grandes ambitions, je voulais frapper la terre et tu voulais mordre le ciel tu croyais savoir (mais tu n'en savais rien. Silence) j'aimais chez toi cette immobilité - cette confusion aussi les châteaux pleureurs - les abricotiers sous le vent cette présence indicible - et vague cette douceur que nous aimions tant elle est revenue quelque part mais la musique se tait comme un silence se pose sur un autre silence c'est l'infime évidence sans doute



Poème posté le 08/04/17


 Poète
Pontbriand



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.