Accueil
              
         

Mon ardeur
par Muserhode


Et si je pouvais arrêter le temps... Je mettrai ma vie en merveilleux bocal, Sous les yeux de tous ces chacals. J’y vivrais bien plus de cent ans.   Figés à jamais en image, Avec toi à mes côtés, Et les envieux sur le bas-côté… Nous traverserons tous les âges,   Comme deux êtres sortis d'un conte de fée, Pour vivre un amour sans sillage, Sur un dôme tiré par un attelage… Nous étincèlerons dans ce monde stupéfait.   Nous nous nourrirons de nos réflexions, Symboliques gardées dans nos messages, Qui seraient un merveilleux présage… Il faut les taire ! Il faut se taire sans condition !   Ils nous guettent ces vautours, Ils veulent s’accaparer toutes nos pages, Seules nos mains auront l’apanage De s’entrecroiser sans détour…   Comme dans ce rêve de la nuit, si beau… Et si tu pouvais, toi, arrêter le temps, toi, l’amour, Tu m’aimerais certainement pour toujours, Nous gravirons alors ensemble ces coteaux…   Dans notre bocal, nous verrons tout de haut, Nous les verrons tous de haut… Regarde ces arbres comme ils sont beaux, Regarde, oh ! Il y a d’autres bocaux…

Sois prompt à écouter, et lent à donner une réponse.

Poème posté le 17/11/12


 Poète
Muserhode



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.